La tontine : une alternative à l’assurance vie

La tontine est un système de placement collectif qui permet à des personnes d’épargner en vue de la retraite. Cette épargne est placée sur un compte ouvert au nom de chaque membre. Chaque membre a le droit de toucher sa quote-part à l’âge de son choix, et ce, sans avoir à payer des impôts.

La tontine est une alternative intéressante à l’assurance vie.

Qu’est-ce que la tontine ?

La tontine est une forme de placement collectif qui permet à des personnes d’investir ensemble dans un produit financier.

Le principe de la tontine consiste à souscrire un contrat pour un montant déterminé et de percevoir ensuite les intérêts générés par ce contrat.

La particularité de la tontine est qu’elle permet à chacun des investisseurs d’y participer, sans que le capital ne soit divisé en parts, contrairement aux placements individuels comme les SICAV ou FCP. Chaque année, les fonds sont remboursés au prorata du nombre de parts détenues par chaque participant.

Les intérêts versés sur ces fonds sont soumis au même régime fiscal que celui appliqué aux livrets bancaires : ils font partie du revenu imposable et peuvent être soumis à l’impôt sur le revenu ou aux prélèvements sociaux selon l’option choisie par le contribuable (en fonction du montant total des intérêts perçus).

Avantages et inconvénients de la tontine

Pour une SCI, la tontine est un moyen de transmission du patrimoine. C’est la solution idéale pour les personnes qui souhaitent transmettre leur patrimoine à leurs enfants ou à des proches sans passer par la case assurance-vie, ce qui peut être assez complexe. Quand on choisit d’investir dans l’immobilier, il est important de bien évaluer ses besoins et ses attentes. Une fois que vous avez déterminé votre budget et vos objectifs, il sera plus facile de trouver la meilleure formule pour investir.

Il existe plusieurs formules pour investir dans l’immobilier :

  • La SCI classique
  • La SCI translucide
  • L’association entre une SARL (Société à responsabilité limitée) ou une SAS (Société par actions simplifiée) et une SCI
A voir aussi:   Le SRD - Service de Règlement Différé

Comment fonctionne la tontine ?

La tontine est un système d’épargne collective qui permet à de nombreuses personnes d’avoir accès à des fonds. Ce type de placement a été développé au XVIIIe siècle par les femmes des rois du Bénin pour assurer aux enfants une éducation, puis il s’est généralisé au cours du XIXe siècle en Afrique Occidentale et dans le reste du monde.

Lorsqu’un groupe de personnes souhaite investir, il faut que celles-ci soient prêtes à se lier par contrat pour constituer une caisse commune (la tontine).

Il est possible de créer une tontine entre amis ou bien au sein d’une famille.

Les intérêts sont versés annuellement et la répartition des parts est effectuée chaque année lors de la distribution.

La constitution d’une tontine demande plusieurs conditions :

  • Un versement initial
  • Des apports financiers ponctuels (apport initial)
  • Une durée minimale
  • Une gestion démocratique et transparente

Histoire de la tontine

La tontine est une forme de placement collectif en immobilier. C’est un système dans lequel plusieurs personnes s’associent pour acheter un bien immobilier et le louer à des locataires, chacun payant une partie du prix régulièrement, sur la base d’une fréquence déterminée.

Le principal avantage de cette méthode est qu’elle permet aux investisseurs particuliers de se constituer un patrimoine immobilier sans avoir à gérer eux-mêmes les locataires ou les relations avec les propriétaires. En effet, ce système permet d’avoir accès à des biens immobiliers difficilement accessibles au grand public.

L’inconvénient majeur reste que lorsque l’on souhaite revendre son bien, il est nécessaire de trouver un autre acquéreur qui accepte le montant du loyer convenu. De plus, il faut savoir qu’il existe plusieurs types de tontines :

  • Les tontines traditionnelles
  • Les tontines mutualistes
  • Les tontines par capitalisation

La tontine en Afrique

La tontine est une institution financière qui, comme le prêt-emprunt de crédit entre particuliers, permet aux membres d’une association de se constituer un patrimoine et de générer des revenus.

A voir aussi:   Les 3 meilleurs PER du marché en 2022

Le principe est simple : les membres d’une association versent un montant initial sur un compte et reçoivent des intérêts mensuels calculés en fonction du montant total déposé.

La particularité de la tontine réside dans le fait que les intérêts sont payables à l’association et non à chaque membre individuellement. Pour ce faire, elle doit être assujettie à l’impôt au titre des bénéfices industriels ou commerciaux (BIC).

Lorsque cette condition est remplie, les intérêts qu’elle verse constituent une recette ordinaire pour l’association. Dès lors qu’elle ne respecte pas cette obligation, elle est soumise à des sanctions pénales (amende) et fiscales (pénalités).

Les avantages de la tontine sont multiples. Tout d’abord, son principe repose sur les notions de solidarité et de mutualisme qui peuvent rassurer certains investisseurs. Elle représente également une solution idéale pour les associations caritatives ou humanitaires souhaitant générer des revenus complémentaires sans devoir passer par un organisme bancaire traditionnel. Enfin, la tontine permet aux associations de financer un projet par le biais du prêt-emprunt entre particuliers sans devoir se faire accorder un crédit auprès d’un établissement bancaire classique.

La tontine au 21e siècle

La tontine est un système d’épargne collectif qui permet de financer l’acquisition d’un bien immobilier par plusieurs personnes. Selon les dispositions du contrat établi entre les membres, ces derniers sont libres de répartir le capital et/ou la rente à leur guise ou selon un barème prédéfini.

La tontine peut être utilisée pour financer des biens immobiliers. Dans ce cas, elle peut être réalisée pour acquérir une maison individuelle, un appartement en copropriété ou encore un terrain nu à bâtir.

Le montant total investi dans la construction doit être au minimum de 200 000 €.

Il faut savoir que la tontine ne peut pas servir à financer des terrains agricoles ni des immeubles à usage professionnel. En effet, ces biens ne sont pas considérés comme étant mobiliers et ne sont donc pas soumis aux mêmes règles juridiques que les autres biens immobiliers. Par contre, il est possible d’investir en SCI (Société Civile Immobilière) afin de profiter du dispositif « Duflot » qui vient compléter celui de la loi Scellier-Bouvard concernant l’investissement locatif meublé non professionnel (LMNP).

A voir aussi:   Convention d'indivision : définition et signification

La SCI n’est qu’un outil fiscal permettant de faciliter l’acquisition d’un bien immobilier grâce à une optimisation fiscale intéressante.

La tontine en France

La tontine est une solution qui a été mise en place dans le but de permettre aux personnes âgées de ne pas avoir à vendre leur bien immobilier lorsque ce dernier est destiné à la retraite. Elle permet également aux parents et grands-parents de confier la gestion de leurs biens immobiliers à un autre membre de la famille, sans que cela ne pose problème.

Le fonctionnement de la tontine est simple : chaque membre verse une part du capital versée au départ qui reste toujours disponible et peut être utilisée pour des gros travaux, afin d’assurer l’entretien du logement, par exemple. Elle peut aussi servir pour des petits travaux d’aménagement.

La somme restante à investir peut alors être placée sur un compte bloqué pour que les fonds soient récupérés en cas de besoin ou reversés au moment du décès du propriétaire. Ce type d’opération n’est pas réservé qu’aux personnes âgées puisqu’il s’adresse également aux hommes et femmes qui souhaitent faire placer une somme importante sur un compte bloqué en vue de l’utiliser ultérieurement, notamment pour financer un projet immobilier, par exemple.

Loi Malraux : Défiscalisation immobilière dans l'ancien – Avantages, Fiscalité, Exemple, Conseils

Pour conclure, la tontine est une forme d’assurance vie qui permet de constituer un capital en désignant un ou plusieurs bénéficiaires. Le principe est simple et l’avantage fiscal très intéressant.

Comment utiliser l'argent de la tontine. Investissements qui marchent !!!

Votez ici post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page