Polar Pod, l’expédition de Jean Louis Etienne soutenue par Rothschild

L’expédition de Jean Louis Etienne, Polar Pod, est soutenue par la banque d’affaires Rothschild. Cette expédition a pour but de démontrer que l’on peut survivre en milieu extrême pendant plusieurs mois sans nourriture ni eau.

L’objectif est de prouver que l’on peut vivre sur une île déserte et survivre en autonomie totale pendant plusieurs mois.

La mission sera menée par Jean Louis Etienne, médecin et explorateur français qui a réalisé plusieurs expéditions dans les régions polaires du globe.

5 Raisons de NE PAS ouvrir un PEL

Qu’est-ce que le Polar Pod ?

L’expédition de Jean-Louis Etienne, explorateur polaire français, est le premier bateau à utiliser un ballon stratosphérique pour explorer les régions polaires. Ce projet a été financé par la Fondation d’entreprise EADS. En plus de ses missions scientifiques et médicales, l’expédition aura également un aspect technologique.

Lorsque le ballon sera gonflé, il permettra à une équipe de rester en vie pendant au moins cinq jours. Pour ce faire, le ballon devra être complètement autonome en matière d’oxygène et d’eau.

Le Polar Pod devrait atteindre les hautes latitudes arctiques entre le 30 octobre et le 5 novembre 2010.

Pourquoi l’expédition de Jean Louis Etienne est-elle soutenue par Rothschild ?

Jean-Louis Etienne est un explorateur et médecin français qui a parcouru le monde entier pendant plus de 30 ans.

Il a notamment réalisé la première expédition en solitaire et sans assistance dans l’Antarctique, où il a passé près de 80 jours. Ses recherches ont permis d’identifier les effets nocifs du tabac sur l’organisme humain.

Il prône la responsabilité individuelle face aux risques qu’engendre la consommation du tabac.

A voir aussi:   Chiliz (crypto CHZ), quel avenir pour ce projet

Il participe également à des actions de sensibilisation afin que chacun prenne conscience des dangers liés à la consommation du tabac, notamment en ce qui concerne l’asthme chez les enfants.

Lorsqu’il avait une vingtaine d’années, Jean-Louis Etienne s’est engagé au sein des forces spéciales françaises pour servir son pays. Cette expérience lui a permis d’acquérir une grande expérience militaire et une connaissance approfondie de la nature humaine, ce qui fait de lui un explorateur hors pair et un médecin accompli.

  • Une action caritative
  • Une action humanitaire
  • Une action politique

Quels sont les objectifs de l’expédition ?

L’expédition de Jean-Louis Etienne a pour objectif principal de collecter des données sur l’impact du changement climatique dans l’Océan Austral. En effet, les scientifiques ont découvert que la fonte des glaces dans cette région représente un risque majeur pour la biodiversité marine. Cette expédition permettra également d’observer le comportement de mammifères marins comme le phoque à fourrure ou l’otarie de Kerguelen, qui sont très sensibles aux modifications du milieu naturel et dont les populations chutent rapidement.

L’objectif est également de mieux connaître les espèces marines qui peuplent cette région isolée afin d’aider l’Homme à se préparer au changement climatique et à ses conséquences sur la biodiversité et sur notre planète.

  • Évaluer le réchauffement climatique
  • Mieux connaître la biodiversité marine
  • Aider l’homme à s’adapter au changement climatique

Comment le Polar Pod va-t-il aider les scientifiques ?

Le Polar Pod est un bateau de recherche polaire suisse.

Il sera mis à la disposition des scientifiques pour des expéditions dans les régions polaires.

A voir aussi:   Meilleurs Fonds Assurance Vie : Fiscalité et fonctionnement

Le Polar Pod est une plateforme flottante qui va permettre aux scientifiques de faire des recherches sans avoir besoin d’être sur terre, et ce, pendant plusieurs mois.

Lors de l’expédition du Polar Pod en Antarctique, ils vont notamment étudier les écosystèmes marins ainsi que la faune et la flore de cette zone.

Ils vont aussi utiliser l’appareil photo sous-marin pour prendre des clichés afin d’avoir une idée plus précise de ce qui se trouve sous la surface.

Les chercheurs ont déjà pu observer le comportement des animaux marins lorsqu’ils passent au-dessus du bateau. Ces images permettront aux scientifiques d’en savoir un peu plus sur ces animaux afin de mieux comprendre comment ils survivent dans les régions froides.

Quels sont les dangers de l’expédition ?

Jean-Louis Etienne, médecin et explorateur français, est connu pour avoir traversé l’Antarctique sur un traîneau à chiens tiré par des Huskies. Cette expédition a eu lieu en 1986.

Lors de cette expédition, Jean Louis Etienne et son équipe ont dû affronter les conditions extrêmes de l’Antarctique.

Il a étui une fois encore prouvé que la résistance humaine peut être dépassée lorsque le corps est confronté à des conditions extrêmes. Dans le cadre de ses recherches sur les régions polaires, il a rencontré différents dangers tels que :

  • Le manque d’oxygène
  • Les températures extrêmement basses
  • Les conditions climatiques qui peuvent changer rapidement

Quand l’expédition aura-t-elle lieu ?

Jean Louis Etienne partira de la base Dumont d’Urville en Antarctique le 15 novembre 2016.

Il atteindra le pôle sud à la mi-décembre 2016.

L’expédition aura lieu entre les mois de décembre 2016 et février 2017.

A voir aussi:   Avis eToro : investir en bourse sans les frais

Qui participera à l’expédition ?

Jean-Louis Étienne est un explorateur français, qui a réalisé plusieurs expéditions en Arctique et en Antarctique.

Il est connu pour ses missions polaires et son courage. Jean Louis Étienne a parcouru plus de 500 000 km à travers l’Arctique et l’Antarctique. Au cours de ses nombreuses expéditions, il a notamment effectué une traversée du Groenland et de l’Alaska, ce qui représente un record dans le domaine des expéditions polaires. Son projet actuel concerne la banquise antarctique : il vise à étudier les effets du changement climatique sur la banquise en Antarctique au moyen d’une station scientifique permanente sur la côte de Ross, afin d’y collecter des données permettant de déterminer les conséquences du changement climatiques sur les écosystèmes marins. Son objectif final est d’apporter une contribution à la mise en place d’une politique internationale efficace pour préserver la biodiversité marine menacée par le réchauffement climatique.

Pour conclure, il faut comprendre que la banquise est un écosystème fragile et très sensible à la météo. Cette expédition s’est déroulée dans des conditions extrêmes et l’homme n’a pas pu être présent sur toute la durée de celle-ci. L’expédition a été un vrai succès car elle a permis de récolter une multitude de données scientifiques concernant le milieu polaire et les changements climatiques qui en découlent.

Avec le vaisseau "Polar Pod", l'explorateur Jean-Louis Etienne va étudier l'océan Antarctique

Votez ici post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page