SCPI de rendement : sélection des SCPI les plus rentables

Introduction de Twitter en bourse

Les SCPI de rendement sont des sociétés civiles de placement immobilier. Elles permettent d’investir dans l’immobilier locatif tout en bénéficiant d’une fiscalité avantageuse.

Les SCPI de rendement sont des SCPI fiscales, c’est-à-dire que les revenus perçus par les associés sont imposés au titre de l’impôt sur le revenu (IR). En revanche, les plus-values réalisées à la revente des parts ne sont pas soumises à l’impôt sur le revenu mais aux prélèvements sociaux (CSG, CRDS).

SCPI de rendement : sélection des SCPI les plus rentables

💩 SHITCOINS – MON AVIS – Effet de mode? DOGE – SAFEMOON – SHIBA .. L'influence d'ELON MUSK

Les différentes SCPI de rendement

Ce type d’investissement est très avantageux pour les investisseurs, et ce, à plusieurs titres. Tout d’abord, il permet de se constituer un patrimoine immobilier sans avoir à gérer ses biens et de bénéficier des rendements locatifs.

Les SCPI offrent également la possibilité aux investisseurs de diversifier leur portefeuille en investissant sur différents secteurs d’activités. Enfin, l’investissement en SCPI permet de réduire ses impôts car cette solution est souvent considérée comme un placement défiscalisant.

Les critères à prendre en compte pour sélectionner une SCPI

Une SCPI de rendement est une société civile de placement immobilier, un organisme qui a pour vocation d’acheter et de gérer des biens immobiliers. Elle permet de profiter du potentiel des biens immobiliers sans devoir les acheter en direct.

Les SCPI sont détenues par plusieurs investisseurs, ce qui leur permet d’investir dans plusieurs types de biens immobiliers, tels que des bureaux ou des commerces. En échange du versement de revenus réguliers, les associés reçoivent une quote-part des loyers perçus par la SCPI et bénéficient donc d’un avantage fiscal à travers le dispositif fiscal mis en place par cette dernière. Cet avantage fiscale n’est possible que si les sommes reversées aux investisseurs ne dépassent pas 10% du prix total de la part acquise. Ces sommes doivent être inférieures à 15 000 euros pour un couple marié ou pacsé soumis à imposition commune, et elles ne doivent pas excéder 18 000 euros pour une personne seule assujettie à l’impôt sur le revenu.

A voir aussi:   Placement en actions : rendement et risque

Il existe différents types de SCPI:

  • Les SCPI classiques
  • Les SCPI Pinel

Le rendement moyen des SCPI

L’investissement dans une SCPI (société civile de placement immobilier) est un investissement qui comporte des risques.

Le rendement moyen des SCPI s’est élevé à 5,4% en 2016 et devrait se maintenir à ce niveau sur les prochaines années.

Le capital investi ne bénéficie d’aucune garantie ou protection, ni du gestionnaire de la SCPI, ni de l’assureur ou encore de l’Etat et dépendra donc intégralement de la valeur du patrimoine immobilier détenu par la société ainsi que du marché locatif. En cas de baisse importante du marché locatif et/ou d’un retournement immobilier, le rendement peut baisser significativement.

La valeur liquidative des parts est directement liée à la variation des biens immobiliers composant cette SCPI et a pour conséquence une volatilité plus forte que pour un placement classique en direct. Par ailleurs, la rentabilité passée n’est pas garante de celle à venir car elle est soumise au cycle économique et au cycle immobilier propre aux actifs immobiliers détenus par les sociétés civiles de placement. De plus, contrairement aux produits financiers tels que les fonds communs de placement ou trackers (ETF), il n’y a pas d’amortissement fiscal sur les revenus fonciers perçus par l’investisseur.

Les risques liés à un tel investissement sont notamment :

  • La liquidité : le souscripteur ne bénéficie pas des mêmes avantages qu’un particulier qui acquiert un logement pour sa résidence principale.
  • Le manque potentiel d’informations sur l’activité réelle du gestionnaire
  • Une perte possible en capital

Les avantages et les inconvénients des SCPI

Les SCPI de rendement sont des produits d’épargne qui ont pour objectif de délivrer un revenu régulier, au travers notamment d’un portefeuille immobilier. Elles peuvent également permettre à leurs associés de bénéficier d’avantages fiscaux.

Les SCPI sont avant tout une valeur sûre, car elles sont soumises aux mêmes règles que les actions et obligations. De plus, les SCPI offrent la possibilité aux particuliers qui souhaitent investir indirectement dans l’immobilier de se constituer un patrimoine immobilier diversifié en France et à l’international.

A voir aussi:   Les 10 raisons de NE PAS investir dans une assurance-vie

La pierre papier permet donc aux investisseurs particuliers de détenir des biens immobiliers sans nécessairement être propriétaires de ces biens. En outre, en tant qu’associés, ils perçoivent des revenus locatifs réguliers et profitent du cadre fiscal attractif des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI). Pour profiter pleinement des avantages offerts par les SCPI, certaines conditions doivent être respectées :

  • La constitution du capital doit se faire sur une durée minimale de 8 ans.
  • Il est également important que le capital soit diversifié entre différents types d’actifs immobiliers.
  • Il est essentiel que la société civile ait opté pour le statut fiscal «de loueur en meublé non professionnel» (LMNP) ou «de loueur en meublé professionnel» (LMP).

Les risques associés aux SCPI

Les SCPI sont des sociétés civiles de placement immobilier. Ces dernières permettent aux particuliers de posséder un patrimoine immobilier locatif.

Leur principal avantage est qu’elles mutualisent les risques locatifs et financiers, ce qui permet de diminuer la prise de risque personnelle.

Les inconvénients des SCPI ? Les SCPI comportent certains inconvénients, tels que le manque de liquidité et l’exposition à un risque locatif élevé. Si vous souhaitez investir dans une SCPI, il faut savoir que cette opération n’est pas sans risques :

  • La liquidité peut être limitée du fait du montant minimum d’investissement (5 000 €), sauf pour certaines sociétés gérant plusieurs centaines de millions d’euros.
  • L’investissement en parts de SCPI se caractérise par un faible rendement (2 % en moyenne) et une forte volatilité liée à la performance des immeubles détenus.

Les frais liés aux SCPI

Les frais liés aux SCPI? Il existe plusieurs types de frais qui peuvent être liés aux SCPI.

Les frais d’entrée : ils sont perçus par l’acquéreur lorsque le montant de la souscription est supérieur à 10 000 euros.

A voir aussi:   Nasdaq : fonctionnement, composition et performance de l'indice !

Lorsque vous avez choisi une des meilleures SCPI, elles ne vous coûtent rien puisqu’elles ont déjà payé les experts pour faire leur analyse et récolter toutes les informations nécessaires sur votre investissement. Ces frais représentent 5% du montant de la souscription en général.

Les frais de gestion : ces frais ne sont pas obligatoires mais ils peuvent être appliqués par certaines sociétés de gestion.

Ils concernent principalement les frais de tenue comptable et financière ou encore les commissions versées aux conseillers en gestion de patrimoine individuel ou collectif (CGP).

Les autres frais : ceux-ci peuvent concerner des honoraires professionnels comme ceux d’un notaire par exemple, mais aussi des travaux que la société immobilière pourrait devoir entreprendre afin d’améliorer le rendement locatif du bien immobilier acquit grâce à un investissement en SCPI.

La fiscalité des SCPI

Les SCPI de rendement sont des placements financiers immobiliers qui permettent aux investisseurs d’acquérir un patrimoine immobilier sans avoir à gérer leur parc immobilier.

Les propriétaires de parts sont alors locataires de la SCPI et perçoivent les revenus locatifs. Contrairement à l’investissement direct, les associés des SCPI ne paient pas d’impôt sur le revenu pour la partie du prix qu’ils ont acquis. En effet, ce sont les revenus locatifs qui sont imposés au titre de l’impôt sur le revenu comme toutes les autres sources de revenus (salaires, bénéfices industriels et commerciaux…). Par contre, il existe une fiscalité spécifique au niveau des plus-values réalisées par cession des parts. De plus, chaque associé est responsable individuellement du paiement de l’impôt sur le revenu au titre des bénéfices relevant d’une activité exercée par la SCPI.

En conclusion, l’investissement en SCPI de rendement offre une rentabilité nette supérieure à celle des autres placements immobiliers. Cependant, il ne faut pas oublier que les revenus sont soumis aux fluctuations de la valeur du patrimoine immobilier.

Les Pratiques de certaines SCPI pour se hisser dans le Top des Classements

Votez ici post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page