Les agios : définition, calcul et fonctionnement

Avis eToro : investir en bourse sans les frais

L’agios est une opération bancaire qui consiste à payer des intérêts sur un découvert.

Le taux d’intérêt appliqué est le TEG (Taux Effectif Global).

Il s’agit du taux d’intérêt annuel, calculé sur la base de l’intérêt par période de 12 mois, avec un taux moyen annuel.

Lorsque vous êtes en situation de découvert, votre banque peut vous facturer des agios. Cette opération est réalisée en fonction du montant du découvert et de la durée de celui-ci. Nous allons voir comment cela fonctionne et quels sont les différents types d’agios existants.

Bourse, Or, Immobilier : Quel est le meilleur placement sur long terme ?

Qu’est-ce qu’un agio ?

Un agio est une pénalité que l’on doit payer en cas de retard de paiement d’un effet.

Lorsque vous souscrivez un effet, votre banquier vous demande de le payer à une date déterminée. Si vous ne respectez pas cette échéance, vous devrez payer des frais supplémentaires appelés «agios». Ces agios correspondent à des intérêts calculés sur la base d’une formule mathématique prédéfinie et dont le taux varie chaque jour ouvrable du mois en cours.

Votre banquier peut aussi décider d’instaurer un intérêt supplémentaire au taux moyen du marché interbancaire pour les opérations de dépôt à terme ou les certificats de dépôt (CD) qu’il distribue.

Les agios ne sont pas assimilables aux intérêts perçus par les autres créanciers privilègiés (par exemple: les fournisseurs). En revanche, ils font partie des charges que la banque supporte du fait des engagements qu’elle prend vis-à-vis de son client pour garantir le bon fonctionnement du système bancaire et financier.

Le montant total des agios est généralement plafonné car il ne doit pas excéder 10 % de la créance objet du contrat. Cependant, ce montant maximal n’est pas fixe et peut être modulable selon certaines conditions (par exemple, en cas d’opérations spéculatives). Un emprunteur souhaitant obtenir un crédit immobilier peut demander à sa banque une diminution voire une suppression totale des agios afin de réduire ses remboursements mensuels; si elle accepte cette requête, elle sera tenue par ce type d’engagement contractuel.TH

A voir aussi:   La crypto Matrix : que faut-il savoir

Les agios : définition, calcul et fonctionnement

Quels sont les différents types d’agios ?

L’agio est une rémunération forfaitaire qui est versée par la banque à son client pour le compte d’un tiers.

Lorsqu’une banque accorde un crédit immobilier, elle peut exiger une rémunération de ce crédit. Cette rémunération a pour but de couvrir les frais que la banque supporte afin de financer l’emprunt : les intérêts et les commissions des opérations de crédit.

Les différents types d’agios ? On distingue généralement trois sortes d’agios :

  • Les agios fixes
  • Les agios proportionnels au capital restant dû
  • Les agios calculés sur la base du TEG

Pourquoi les banques prélèvent-elles des agios ?

Les agios sont des intérêts débiteurs, c’est-à-dire qu’ils sont prélevés sur le solde de votre compte courant. Si vous avez un découvert, c’est-à-dire que vous avez un solde négatif sur votre compte courant, la banque peut prélever des agios. Celle-ci peut ensuite les déduire du montant de vos mensualités dans le cadre d’un crédit à la consommation ou bien lors d’un crédit immobilier.

Les agios sont calculés selon plusieurs critères :

  • Le montant de l’agio
  • La durée du découvert
  • Le taux appliqué par la banque pour les frais et commissions appliqués

Comment les agios sont-ils calculés ?

Les agios sont calculés en fonction du montant de la transaction effectuée.

Les taux appliqués varient essentiellement en fonction des opérations effectuées par le client.

Il existe plusieurs types d’agios, notamment les agios fixes et les agios variables. Dans ce qui suit, nous allons aborder le calcul des agios fixes et variables. Agio fixe Le taux d’intérêt est fixé lors de la signature préalable du contrat, il ne changera pas jusqu’à la prochaine date anniversaire. Pour un compte sur carnet ouvert auprès d’une banque commerciale, cette durée est généralement de 12 mois pour les comptes à terme et 48 mois pour les comptes à vue. Concernant les obligations, une durée de 12 mois est souvent retenue pour les bons du Trésor. Enfin, pour un dépôt à terme rémunéré au jour le jour (DAT), la durée maximale peut être portée jusqu’à 21 jours ouvrables si la périodicité n’excède pas un an; elle ne peut alors excéder 30 jours ouvrables si cette périodicité est supérieure à un an. Toutefois, certains établissements bancaires exigent une durée minimale (3 jours) avant l’application des intérêts débiteurs Agio variable Le taux d’intérêt sera variable selon le type de crédit que vous contractez avec votre banque : crédit revolving (durée maximum: 1 an), crédit permanent (durée maximum : 6 ans), crédit-bail…

A voir aussi:   Avis Fortuneo : test complet objectif !

À quoi servent les agios ?

Il ne faut pas confondre agio et intérêt intercalaires.

Les agios sont des intérêts qui sont souvent perçus par les établissements de crédit lorsque le débiteur se trouve en situation d’impayés. Ces intérêts sont également appelés «commissions d’intervention», car ils sont facturés par la banque au client lorsqu’elle exécute une opération de débit du compte.

L’agio est une commission liée à un incident de paiement (la perception d’un chèque sans provision, l’ouverture d’un compte à découvert,…) ou à un impayé (le rejet d’un prélèvement pour absence de provision).

Il peut être demandé par la banque ou par le client.

Le taux de l’agio est généralement fixe et ne changera pas jusqu’à la fin du contrat. En revanche, il existe aussi des agios variables qui eux augmentent en fonction des frais que vous avez engagés : opposition sur carte bancaire, frais pour chèques rejetés pour insuffisance de provision.

Ils peuvent être gratuits si vous réglez votre dette avant la date limite indiquée sur votre relevé mensuel ou annuel. Si vous n’effectuez pas cette opération avant cette date butoir, les agios seront alors perçus automatiquement chaque mois jusqu’au règlement complet de votre dette (et ce quelle que soit la date à laquelle vous effectuez ces paiements).

Les agios sont-ils toujours négatifs ?

L’agio est la différence entre le taux d’intérêt d’un prêt et celui de l’inflation. Cette différence doit toujours être négative, à moins que le prêteur ne vous accorde un taux d’intérêt supérieur au taux de l’inflation.

Le terme « agio » désigne aussi les frais appliqués par une banque pour rémunérer ses services. Ceux-ci peuvent être considérés comme des frais non récurrents ou bien comme des commissions annuelles fixes.

A voir aussi:   Placement en actions : rendement et risque

Les agios sont également appelés «commissions» ou «frais».

Ils sont généralement inscrits sur votre relevé de compte mensuel. Dans certains cas, ils ne sont pas inclus dans le calcul du TAEG (Taux Annuel Effectif Global), qui inclut donc les intérêts et les frais liés au crédit immobilier octroyé.

Vous payez en fait des agios si vous empruntez plus que ce dont vous avez besoin, car cela signifie que vous payez pour un excès de fonds disponibles à un moment donné.

Il est possible que votre banque ait modifiée sa politique concernant les agios, ce qui signifie qu’ils seront sans doute inclus dans le TAEG (Taux Annuel Effectif Global). Si tel est le cas, consultez votre contrat afin de connaître la politique appliquée par la banque concernant les agios avant de demander un prêt immobilier.

Comment les éviter ?

Les agios sont des intérêts que les banques facturent aux clients débiteurs. Une fois qu’ils ont été calculés, il est impossible de les modifier.

Ils sont donc à prendre en compte lors du choix de votre banque. Pour éviter d’avoir à payer des agios trop élevés, vous pouvez essayer de respecter ces quelques conseils :

  • Soyez attentif au taux annuel effectif global (TAEG) qui indique le coût réel du crédit.
  • Vérifier attentivement le taux d’intérêt appliqué et prendre bien soin de lire les conditions générales et particulières.
  • N’hésitez pas à demander un délai supplémentaire pour rembourser une mensualité ou pour reporter une échéance.

Les agios sont des intérêts débiteurs. Les agios sont calculés sur la base de taux d’intérêt composés, c’est-à-dire qu’ils sont calculés sur une base annuelle ou mensuelle.

Découvert, Agios : combien ça coûte ?

Votez ici post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page